mercredi 13 juin 2018

Coprophile

Alors que le printemps démarre bien avec ses orages qui alternent avec la chaleur et le soleil, faisant sortir cèpes, girolles mais aussi multitudes de champignons intéressants (citons parmi les plus gros Boletus torosus),  arrêtons-nous sur un champignon croissant sur le compost maison. Les coprins (Coprinus cinereus en tête) défilent sur ce tas, partent aussi vite qu'ils n'arrivent, mais au milieu de ceux-ci est sorti un beau Bolbitius aux reflets roses : la bolbitie coprophile (Bolbitius coprophilus)
Jour 1 :

Jour 2 :

Jour 3 : plus rien !

dimanche 29 avril 2018

Une belle sortie printanière

La Haute-Marne, ses paysages verts et sauvages,  le soleil, et les morilles bien sûr, que demander de plus ?

Les 10 SMIstes présents (Danièle, Denise et Jean-Pierre, Vincent, Gilles, Jean-Daniel, Pierre, François, Félix et Alain) ont pris la direction d'Auberive en ce samedi 21 avril très chaud.
Un vallon propice avec ruisseaux et résineux nous attendait.




Le temps d'observer les lieux, de comprendre où trouver les morilles noires, et ce fût fait. Morchella elata était bien là :

 
 
Mais d'autres champignons remarquables nous attendaient

Gyromitra perlata
Caloscypha fulgens
 
Ciboria rufofusca, sur écaille de cône de sapin dans la litière




































Voici la liste des récoltes du matin :
Caloscypha
Ciboria
fulgens
rufofusca
Exidia pythia
Fomitopsis pinicola
Geastrum quadrifidum
Geastrum sessile
Gloeophyllum sepiarium
Gyromitra perlata
Heterobasidion  abietinum
Morchella  elata
Mycena abramsii
Phaeolus  schweinitzii
Polyporus ciliatus
Resinicium bicolor
Strobilurus esculentus
Tapinella panuloides fo.violeipes
Trametes gibbosa
Trichaptum abietinum

Pierre et François, les locaux nous ont trouvé un lieu magnifique pour pique-niquer. Une prairie au sein d'une forêt, une,  fontaine, les bonnes victuailles sur la couverture, tous les ingrédients pour un délicieux pique-nique comme nous savons les improviser.


Une petite virée sur les lieux aux alentours nous permis de retrouver Caloscypha fulgens, Geastrum quadrifidum, mais aussi Rhyzocybe pruinosa. A noter vers la fontaine, Unguiculariopsis champignon lichénicole venant sur le lichen Evernia prunastri.
   
   
   
   

mardi 17 avril 2018

Sortie du 21 avril

La destination sera celle de la Haute-Marne...
RDV : samedi 21 avril à Selongey à 9h, sur le parking de l'ATAC.
Si  les  3 haut-marnais veulent nous rejoindre directement,  on peut donner un second rdv à Vaillant (église) à 9h30
Rappel : repas en forêt tiré du sac. La météo devrait être clémente.
A bientôt...


dimanche 15 avril 2018

Morille déguisée en phallus

Parmi les nombreuses M. deliciosa du jour, celle-ci qui de loin faisait penser à un champignon automnal bien connu...

samedi 14 avril 2018

Morilles pour sortie

Elles nous attendent...
Sortie prévue le 21 avril, les dernières informations seront communiquées par mail ou téléphone.
 

mercredi 11 avril 2018

Acrostiches

Entre deux morilles, Jean-Daniel propose un peu de détente :

 
Chapeau haut !

Mais qui sont ces carpophores alvéolés,

Ornés de tant de qualifications si prisées,

Rondes, ovales, coniques, communes, délicieuses,

Icônes printanières des bois aux pousses malicieuses

Libérant cette soif de recherche minutieuse ?

Leur parement blond, fauve, noir, brun ou gris

Et leur goût savoureux exhortent nos appétits,

Sous des discours passionnés, et ….imprécis.



Jaune d’œuf

Gagnant la lumière du mois de juin

Il point des taches jaune vif sous conifères et feuillus.

Radieuse chanterelle exhale un doux parfum,

Ornée d’un chapeau charnu à plis fourchus,

Lestée d’un pied concolore bien en chair

La belle est aussi séduisante que son mets attendu,

Et fait naître tant d’envies que de secrets à taire.



Nez divin

Trésor végétal béni des dieux dissimulé sous des brûlés
Relié en symbiose à ses hôtes dans nos sous-sols calcaires,
Une sphère cabossée, rugueuse, en constitue un joyau si prisé.
Flattant les mouches, les cochons, les chiens comme les gens
Fière dans ses livrées, noire, blanche, grise, d’été ou d’hiver,
Emerge ce diamant culinaire enveloppé de ses atomes odoriférants.

                              
Vogue le panier
Mais que point dans ces forêts claires et prés
Où s’étend un tendre herbage printanier ?
Un rond de sorcière dans une tache vert foncé.
S’y élève un profil blanc à beige, au fort pied
Surmonté d’un chapeau bombé, à lames serrées,
Exhalant de sa chair ferme une agréable odeur farineuse.
Regardez attentivement cueilleurs et cueilleuses,
On ne confond pas tricholome et inocybe, car la gorge
Ne pourra savourer cette excellence à la prochaine St Georges.

dimanche 8 avril 2018

Morille d'avril

Trouvée le 1er avril, Morchella purpurascens (Boud.) Jacquet (... ou M. deliciosa ?)
Identifiée ainsi par Ph. Clowez en 2010 (basionyme : M. elata var. purpurascens), notons que sur cette récolte relation avec les Pinaceae n'est pas acquise, ces derniers étant assez éloignés de la récolte. Cette morille ici semblait liée aux frênes, en milieu très humide. L'appeler Morchella deliciosa ne me choquerait pas. Pas facile encore de nommer une morille....


Lieu de récolte : quelque part (hi, hi, hi, ...)